La Mairie aurait-elle acheté 100 ordinateurs ?

Nous avions demandé d’obtenir les comptes de Labruyère pour 2016 et 2017, ce qui nous avait valu un refus à la fois de la Trésorière de Seurre et de Madame DERVIER. L’affaire portée devant la CADA (Commission d’Accès aux Documents Administratifs) avait occasionné pour votre blog, un succès : lire l’article. Cela dit, même si nous avons gagné cette procédure, nous n’avons toujours pas tous les comptes. Seuls certains d’entre-eux nous ont été envoyés. Si on se demande bien pourquoi l’Etat refuse d’exécuter cette décision, il nous semble alors clair qu’il y a des choses à cacher.

Plus de 42 000 € à ESPACE COPIEUR en 2016!

C’est en cherchant parmi le peu d’information qu’on a bien voulu nous donner que nous avons découvert cette ligne de dépense… extra-ordinaire. Le 2 février 2016, la commune de Labruyère a versé 42 114,60 € à l’entreprise « Espace Copieur ». La somme est très importante et surprenante, quand on connait l’activité de cette entreprise. Cette somme n’a jamais fait l’objet d’aucune décision du Conseil Municipal, malgré son importance. Or Madame DERVIER relate dans les comptes rendus de conseil municipal jusqu’au moindre détail (souvent inutile). Sauf quand il s’agit d’argent. Une nouvelle fois, de grosses sommes sont dépensées, sans qu’on en ait l’explication.

De quoi s’agit-il ?

On pourrait imaginer qu’il s’agisse d’un photocopieur nouveau. Cette dépense serait étonnante parce qu’il avait été remplacé en 2012 par l’ancienne mandature. Il était donc quasiment neuf, et, d’ailleurs, ne servait presque jamais. Même si c’est l’achat d’un photocopieur nouveau, on peut se rendre sur le site d’ « espace copieur » pour y voir leurs modèles. Une recherche internet nous donne rapidement les prix. Voici résumé ci-dessous les matériels proposés par cette entreprise :

labruyere_081

Les appareils qui dépassent la dizaine de milliers d’euros sont de véritables imprimeries D’ailleurs elles prennent beaucoup de place et ne tiendraient pas dans les locaux de la mairie. En voici une photo exemple pour bien fixer les esprits :

labruyere_082

Les autres photocopieurs proposés ne dépassent pas les 4000 euros. Celui que nous avons actuellement en mairie est de ce type là. De plus, si on l’avait changé, alors l’entreprise aurait fait une proposition de reprise de l’ancien, ce qui aurait encore diminué la facture. Alors, la dépense aurait avoisiné les 3000 euros au grand maximum. Mais nous sommes à une échelle dix fois supérieure!

Donc il ne s’agit pas, de manière certaine, du remplacement d’un photocopieur.

Est-ce un logiciel obligatoire ?

Certes certains logiciels sont obligatoires et les éditeurs abusent de l’Etat en forçant un peu sur les prix. Mais une recherche rapide sur internet nous donne des centaines d’applicatifs à petit prix spécialement programmés pour les communes. Par exemple, un logiciel de gestion d’un cimetière pour une petite commune comme la nôtre ne dépasse pas les 1000 €! D’ailleurs, le nombre de décès annuel dans notre commune ne nous oblige pas à posséder ce genre de logiciel. Les anciennes mandatures avaient un fichier excel qui faisait parfaitement l’affaire.

Est-ce une solution de transfert sécurisé des données dans le cloud comme la Loi l’exige ? Des solutions sérieuses proposées par Espace Copieur commencent à 30 € TTC par mois! Donc là aussi, cela ne peut être cette dépense obligatoire.

Pas de marché public ?

En matière de marché de fournitures et de services identiques, lorsque la dépense annuelle cumulée dépasse les 15000 euros, alors des procédures de publicités obligatoires sont nécessaires. Or, concernant cette dépense de 42 000 euros, aucun affichage ni mention dans aucun compte rendu de conseil municipal, ni même un article dans la gazette municipale n’a été publié. Cette dépense serait-elle illégale ? On comprendrait mieux la volonté des autorités de cacher ces écritures comptables qu’on demande depuis si longtemps!

Quelle utilité pour la collectivité ?

Pour 42 000 €, ce logiciel doit faire… un maximum de choses! Or, nous ne voyons à pas quel besoin d’une petite mairie comme la nôtre il répond. Quand la nouvelle municipalité est arrivée, tous les logiciels étaient dans l’ordinateur du secrétariat. Il n’y avait pas lieu de les changer.  Alors ? Folie des grandeurs ? Prodigalité de la Mairesse envers les petits copains ? Ou bien le commercial aurait-t-il « senti les pigeons » ?A ce propos, relire l’article « le véritable coût de Mme DERVIER« .

Cette dépense interroge, quand on a appris les semaines précédentes qu’il fallait faire des économies et que la commune est en période de dégraissage salarial!

Le prix de 100 PC neufs !

Ce prix payé correspond à celui de plus de 100 ordinateurs portables neufs ! Nous aurions pu équiper et moderniser tout Labruyère pour ce montant en offrant à chaque enfant une (ou plusieurs!) tablette ou un PC pour qu’ils apprennent le codage informatique! Et qu’avons nous en face de cette dépense ? On ne sait pas vraiment.

Face à cette sortie de fonds extra-ordinaire, à nouveau, nous actionnons la trésorerie de Seurre pour qu’elle nous fournisse les factures qui en expliquent le montant. D’autres dépenses laissent supposer des comportement bien étranges de notre Mairesse préférée. Nous vous en livrerons les détails quand nous aurons tous les élements.