En cavale et toujours 1er adjoint!

Hier 30 octobre 2017, vers 16h30, 4 véhicules de gendarmerie et 9 gendarmes, équipés de gilets pare-balles, dont plusieurs hauts gradés, s’affairaient autour du domicile du 1er adjoint. ils sont restés plus d’une heure sur place, cherchant en vain le 1er adjoint! Voilà que celui-ci s’est « fait la malle »! Il devait sans doute être soumis à un contrôle judiciaire dans l’attente de son procès. Il a profité de cette « liberté » pour trouver la poudre d’escampette.

Maintenant qu’il a faussé compagnie à la société, celle-ci n’aura plus la magnanimité qui sied à tout Etat de droit. Une fois que les gendarmes le coinceront à nouveau, il partira immédiatement en cellule : plus question de liberté restreinte. En fait, son comportement aggrave son cas et la situation dans le village.

Pour autant, pendant ces faits, nous avons rendu visite à M. QUENOT, conseiller municipal hier. Nous lui avons demandé son opinion sur le 1er adjoint. Sa réponse a été laconique : ce ne sont pas ses affaires! Une fois de plus, un conseiller élu du Peuple se lave les mains du comportement illégal du 2ème magistrat de la commune.  Il m’a affirmé que Madame Dervier aurait fait le nécessaire : or, aucun conseil municipal à ce jour n’a retiré les fonctions du 1er adjoint, et aucun conseil municipal à ce jour ne prévoit de le faire. Donc, les conseillers municipaux sont capables, pour protéger leur immobilisme (ou d’autres choses qu’on nous cache ?) , de vous mentir en face, les yeux dans les yeux.  Ce monsieur m’a également affirmé que je n’étais pas habitant de Labruyère, à nouveau les yeux dans les yeux. Comment ces conseillers peuvent-ils affirmer de tels mensonges à la personne concernée ?  Après lui avoir réaffirmé que j’étais propriétaire à Labruyère, il a continué à nier l’évidence. Tout simplement incroyable.

Comme disait La Fontaine, « on ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif ».

Doit-on ajouter que tant que le 1er adjoint est encore en fonction il peut :

  • toujours vous verbaliser en toute légalité
  • recevoir ses indemnités, ce qui revient à l’aider financièrement dans sa cavale.

Je suis outré et je souhaite signer la pétition pour la démission du conseil municipal : je signe!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s