L’avenir assombrit nos finances

Face aux problèmes financiers de la commune, nos élus ont trouvé une solution miraculeuse !

La hausse des impôts est largement envisagée

Face à l’incurie financière, bien entendu, la solution de facilité commence à poindre. Il faut augmenter les impôts. Évoquée au cours du conseil municipal du 17 février 2017, la solution devra être simulée pour mesurer son efficacité. La Trésorière propose de faire des estimations concrètes. Il est clair que cette solution est considérée sérieusement par notre équipe municipale.

Cela dit, pour éponger un déficit de 10 à 15 000 euros annuels, sur une centaine de foyers fiscaux, cela représente immédiatement une hausse des impôts de 150 euros par foyer. Etant donné le niveau des impôts locaux à Labruyère, cela revient à augmenter les impôts de 50% pour chacun d’entre-nous… Voire de 100% si le village respecte la proportion d’un foyer sur deux payant l’impôt.

OUI, UNE HAUSSE QUI PEUT DOUBLER VOS IMPOTS!!

Conservera-t-on les exonérations des agriculteurs retraités ?

Il serait temps si on souhaite trouver de l’argent de demander aux agriculteurs retraités de payer les impôts! Du temps de leur activité, certains impôts leur sont exonérés (notamment des impôts locaux), et cette exonération continue lorsqu’ils sont retraités! Oui, vous lisez bien, c’est incroyable. Il y a une injustice criante entre les citoyens sur ce plan là. Et savez-vous pourquoi cette exonération continue du temps de leur retraite ? Parce que les agriculteurs tiennent toutes les mairies de France. Madame DERVIER ne déroge pas à la règle. Elle soutient ses camarades de profession.

Madame Dervier demandera t’elle les efforts à ceux qui paient déjà beaucoup d’impôt ? Ou demandera-t-elle enfin à ceux qui paient proportionnellement moins que les autres ?

L’effort sera demandé aux parents d’élèves

Madame DERVIER a annoncé publiquement qu’elle souhaitait faire payer aux parents d’élèves les transports scolaires, cela diminuerait les dépenses du SIVOS.  Voilà la belle solution : ce sont toujours les mêmes qui paieront, ceux qui ont des charges et qui assurent l’avenir de notre pays.

Des économies ridicules sont privilégiées

Heureusement notre équipe de gagneurs a décidé de proposer des économies drastiques. Ils ont réduit d’environ 30% les subventions aux associations. Nous voilà à la tête d’une économie incroyable de 150 euros! Ouf, nous voilà sauvés!

Pire encore, la municipalité octroie des subventions à des associations qui ne nous en demandent pas! Ah! c’est du grand spectacle. Notre conseil ignore les principes élémentaires de notre droit. Comment avons-nous fait pour porter aux destinées du village pareille flemme intellectuelle ? Devons nous leur rappeler l’adage : « nul n’est censé ignorer la loi ? »

Qu’en retirer

Les sommes dépensées sont folles, les conséquences inévitables. Tout cela parce qu’une équipe qui a montré ses incohérences et son incapacité à gérer nos finances se gausse de faire bien.

La méthode « Coué » c’est bien, mais l’argent des autres a toujours une limite. Nous l’avons atteinte. Le réveil des citoyens va être difficile quand on nous annoncera les efforts à faire.