Un corbeau soutenu par la Mairie (5/7)

Nous avons une nouvelle réponse! (suite)

 

labruyere_028

Madame DERVIER, vous semblez, dans la suite du courrier, ignorer le droit fondamental de « liberté d’opinion ». Vous n’avez pas le droit de me demander de ne pas porter de jugement : il s’agit d’opinions que j’exprime par voie de presse dans le respect des articles 10 et 11 de la déclaration universelle des droits de l’homme et du Citoyen :

art. 10 – Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi.

art. 11 – La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.

Le courrier complet :

labruyere_025