Les biens étranges manipulations de nos conseillers municipaux (partie 1/2)

Hier, nous demandions à connaître le montant total des travaux du bâtiment communal. Nous restons cependant surpris qu’aucune réunion avec les habitants n’ait eu lieu avant leur commencement. En effet, une fois le projet bouclé, quoi de plus normal que de le présenter à la population, eu égard aux montants impliqués. N’aurait-il pas été légitime qu’on nous demande notre avis en réunion publique ?

Si vous n’avez pas la réponse à cette démarche citoyenne de transparence élémentaire, je vais vous prouver que nos conseillers nous l’ont déjà apportée en 2010 ! Ci-dessous la requête rédigée le 10 juillet 2010 par notre Mairesse actuelle. Elle y demandait, dans une requête à l’attention du Maire, une réunion publique pour discuter du projet « grandiose » de la municipalité. (voir l’intégralité de la requête en fin de post)

labruyere_009

Elle savait également qu’un établissement public ne peut pas présenter à la population un projet non finalisé. Seuls les documents administratifs terminés peuvent être demandés par les usagers (loi du 17 juillet 1978). Le projet étant en cours, sa présentation à la population n’était pas possible. Pour autant cela ne l’a empêché d’écrire à la population que c’était possible. Encore une manipulation ?

Pour avancer sa demande, elle reprochait également d’avoir engagé un architecte, sous-entendant des frais inutiles. Elle est même allée jusqu’à reprocher au Maire de faire des calculs pour proposer des économies !   C’est à peine croyable, lisez plutôt :

labruyere010

Elle savait pertinemment qu’on n’a pas le droit de faire ces travaux sans les services d’un architecte. Alors, en écrivant cela, a-t-elle menti à la population, lui faisant croire qu’on aurait pu économiser ses honoraires ? Encore une manipulation ?

Elle a ensuite entraîné la population à signer cette requête incroyable. On y retrouve bien entendu, Odile Dervier en première signature, mais (surprise ?), on y trouve aussi la grande majorité des conseillers actuels : DERVIER, VITTAUT, ORLANDELLA, LEGARREC, BRULE, CLEMENCE, TESSON. Je n’ose imaginer qu’ils n’ont pas lu ce qu’ils ont signé.

Ces signataires de cette pétition préparaient-ils les futures élections ? Un passage de la requête nous donne la réponse encore une fois :

labruyere_011

Mme Dervier indique clairement ce qui la préoccupe : les prochaines élections (notamment la sienne ?).

à la lumière de cette analyse, il devient clair que cette pétition n’avait qu’un seul but : freiner l’ancien projet qui, s’il avait démarré, allait assurer la ré-élection de l’ancienne équipe. Il fallait donc créer rumeurs, fausses informations à la population pour entraîner la zizanie dans le village, et justifier les gesticulations en protestations vides d’arguments de l’actuelle Mairesse.

Ci dessous la requête complète, avec les signataires grimés pour respecter la confidentialité de ceux qui ne sont pas des personnages publics.

labruyere_012

labruyere_013

labruyere_014