Drôles de propos au tribunal!

Monsieur LEROY avait souhaité un document utilisé par le Conseil municipal pour voter une dépense facturée par le SIVOS. La Maire lui refuse l’accès à ce document, contre la loi, prétextant… qu’elle ne l’a pas.

On se demande bien comment une dépense peut être votée au Conseil Municipal sans le document explicatif! Nos conseillers dépenseraient-ils notre argent les yeux fermés ?

Monsieur LEROY est alors contraint d’aller au tribunal pour avoir ce document. En effet, il pensait que la Commune n’avait pas à payer cette somme au SIVOS, parce qu’elle était trop importante. Ses soupçons ont été ensuite confirmés par la Préfecture. Mais devant l’entêtement de Mme Dervier à payer plus qu’il ne fallait au SIVOS, sous prétexte de « garder de bonnes relations », il souhaite obtenir la preuve que cette somme ne pouvait pas être la bonne, et ainsi empêcher que les citoyens de Labruyère ne paient des sommes indues.

On remarque ici toute l’importance que revêt notre argent pour Mme Dervier, qui est prête à nous faire dépenser n’importe quoi « pour garder de bonnes relations ».

Mais voilà, contre la loi, Mme Dervier ne veut pas donner ce papier, qui est pourtant à l’origine d’une décision unanime de nos conseillers. Pire, le procès verbal du conseil municipal précise que ce papier leur a été présenté par elle-même!  Elle prétend pourtant devant le tribunal que… le papier n’existe pas!

Pour justifier l’incroyable, elle demande à tous ses conseillers de signer un document attestant que M. Leroy a envers eux un comportement despotique. Le plus étrange c’est que même les conseillers qui n’étaient pas élus du temps de son mandat ont également attesté de son comportement, alors même qu’ils ne l’ont jamais pratiqué en tant que Maire!

Fort de ce papier pour le moins étrange émanant de politiques locaux, le 5 novembre dernier, nous avons envoyé une lettre recommandée à chacun d’entre-eux pour qu’ils s’expliquent sur leur écrits au tribunal contre l’ancien Maire, Monsieur Leroy, l’accusant de « despotisme » parce qu’il avait « osé » demander un simple papier en mairie!

Bien évidemment, aucune réponse ne nous a jamais été apportée. Nos conseillers municipaux restent muets sur leurs allégations en justice. Ils ne donnent aucun élément de preuve à l’appui de leurs dires! Et pour cause, si l’ancien Maire avait été despotique, ça se saurait!
On peut donc être élu de la République et débiter les pires « saloperies » devant un juge sans jamais avoir à s’en expliquer ? C’est bien trop facile. Mais, mes amis citoyens, s’ils n’avaient fait que cela! Dans les posts suivants vous découvrirez par le détail qui sont réellement vos élus par la description (preuve à l’appui évidemment) de leurs actes véritables.
[ nous tenons à la disposition des citoyens de Labruyère le texte envoyé au juge accusant M. Leroy de despotisme signé par TOUS les conseillers municipaux actuels ]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s